Articles récents

Bienvenue !

Vous souhaitez être informé de nos lives ou nos formations sur comment aider votre adolescent ? Inscrivez-vous à notre newsletter

Comment agir pour éviter le décrochage scolaire de votre ado ?

 

 

 

 

Ma boule de cristal m’a dit que…

 

Vous allez gagner à l’euro million !! Demain, vous allez trouver les 6 bons numéros ! A vous la belle vie sous les cocotiers !

 

Évidemment, c’est faux (Enfin, on ne sait jamais). Je ne vais pas vous vendre du rêve. Par contre, ce que je sais, si vous lisez cet article, ce sont les choses qui vont suivre.

 

Vous remarquez une baisse de résultats scolaires de votre adolescent. Ces résultats n’étaient pas terribles mais là, cela devient inquiétant.

 

Vous en discutez avec lui, il trouve des prétextes qui ne tiennent pas la route :

 

  • Exercices trop difficiles, toute la classe a chuté
  • Les professeurs ont une dent contre votre ado donc ils lui mettent des mauvais résultats
  • La classe est trop bruyante, il ne peut pas suivre…

 

Voilà le type de répliques que vous avez sûrement déjà entendu.

 

Bizarrement, votre ado est souvent malade. Le lundi c’est le ventre, le mercredi la tête, le vendredi la gorge. Il a l’air vraiment sincère, vous doutez. Un doliprane et hop, à l’école !

 

Deux heures après, l’établissement scolaire vous contacte, votre ado est malade. C’est un bon comédien !

 

Ce n’est pas trop tard pour réagir. Vous pouvez améliorer la situation en suivant les 4 étapes qui vont suivre.

 

 

 

1/ Intéressez-vous à sa scolarité

 

Comme le titre l’indique, il est important que vous montriez votre présence dans la scolarité de votre adolescent.

S’il pouvait, il passerait sa journée devant la console et son téléphone plutôt que d’aller à l’école.

Votre adolescent a besoin d’être soutenu, encadré, motivé.

 

Lorsqu’il rentre du collège ou du lycée, demandez-lui ce qu’il a fait durant sa journée, ce qu’il a appris.

Aidez-le à réviser son cours d’histoire, à mémoriser sa poésie, faites du calcul mental.

Intervenez de manière calme et intelligente.

 

Admettons que votre ado est en classe de 4ème. Ses résultats ne sont pas excellents et ils ne sont pas médiocres non plus.

Il rentre de l’école épuisé par sa longue journée. Il prend son goûter devant la télé, vous discutez de vos journées respectives. Profitez-en pour lui demander ce qu’il a à faire pour le lendemain.

 

Il est fort probable qu’il vous réponde qu’il a déjà tout fait ! Vérifiez quand même avec lui, et posez-lui des questions sur son dernier de français par exemple pour voir s’il a bien compris.

Cela peut vous prendre une dizaine de minutes. Parfois une heure ou deux. Dix minutes c’est peu mais suffisant pour montrer à votre adolescent que vous êtes présent, que vous vous intéressez à lui et à ce qu’il fait. Il va gagner en confiance et vos liens vont se renforcer.

 

Attention, vous ne devez pas le forcer à vous montrer ses cours ou à réviser avec vous. Parfois il vous fera comprendre qu’il n’a pas besoin de vous, c’est normal. Le lendemain ou deux jours après il aura peut-être envie que vous l’aidiez à résoudre un problème de math !

 

Ne soyez pas brut dans votre approche ! Prenez des gants, doux et soigneux. La brutalité ne fera qu’engendrer des conflits.

 

 

2/ Comprendre ses difficultés

 

Nous avons tous eu des difficultés ! Math, français, SVT, physique… Et ce n’est pas pour cela que nous avons raté nos vies !

 

Votre adolescent a aussi des difficultés, c’est normal. Vous devez lui faire comprendre qu’il ne doit pas en avoir honte. L’essentiel est qu’il s’en rende compte, qu’il les accepte et que vous l’aidiez à y remédier.

 

Si vous vous intéressez à sa scolarité comme indiqué dans le chapitre précédent, vous allez alors facilement déterminer ses problèmes.

 

Vous remarquez dans ses bulletins scolaires des moyennes très basses. Ne lui en voulez pas, peut-être qu’il fait le maximum mais qu’il n’y arrive pas.

Proposez-lui de l’aide ou des cours par des particuliers (par des étudiants, c’est efficace) : problème = solution !

 

Cas concret

 

Votre fille, en classe de 5ème, a des 8, 6, 4/20 en math, ce n’est pas terrible. Pas de panique !

Elle a toujours eu de mauvais résultats, vous décidez de prendre les choses en mains.

 

Vous n’êtes pas en mesure de l’aider, votre niveau en math n’est pas fameux (bienvenue au club). Vous faites appel à la fille d’une amie qui est à la fac.

Elle vient en aide à votre fille tous les mercredis après-midi.

 

La progression se fait sentir en seulement quelques semaines. Ses résultats en math augmentent, autant que la confiance de votre fille. Elle est fière et est épanouie.

 

Vous ne devez surtout pas mettre la pression à votre adolescent en lui disant « oh mais c’est facile ça, pourquoi t’y arrives pas ! » ou bien « tu ne révises pas tes leçons c’est normal ».

Ce n’est pas parce qu’un exercice est facile pour vous que cela l’est pour lui !

 

 

3/ Valoriser ses qualités

 

J’ai des défauts, tu as des défauts, il a des défauts, nous avons tous des défauts… ! Oui, c’est la vie c’est comme cela.

Je n’ai jamais rencontré une personne parfaite (et vous non plus). C’est pour cela que je ne vais pas m’attarder dessus.

 

Le plus important est de se concentrer sur ses qualités !

 

Vous devez souligner les qualités de votre ado en lui montrant que c’est une force. Il va gagner en confiance, croyez-moi !

 

Votre ado peut avoir de bons résultats en histoire et de moins bons en SVT. Mettez-le en confiance, félicitez-le,  ayez un discours encourageant. Ce qu’il fait en histoire, il peut aussi le faire en SVT, en français. C’est difficile mais il peut y arriver avec votre aide.

 

Prenons cet exemple. Votre fils est doué en musique, il a véritablement un talent. C’est la seule matière dans laquelle il excelle. Vous décidez de l’encourager dans ce sens en l’inscrivant à des cours de guitare.

Vous allez à sa représentation de fin d’année, l’encouragez à former un groupe avec des amis, vous le soutenez.

 

 

 

Il n’est pas très doué dans les autres matières mais vous sentez qu’il est très épanoui. Vous décidez de continuer à le valoriser car vous le voyez heureux. Cela n’a pas de prix.

Qui sait, il fera peut-être une grande carrière de musicien !

 

Ne faites pas l’inverse ! C’est-à-dire ne mettez pas en valeur ses défauts en lui rappelant sans cesse, en le rabaissant ou même en l’humiliant. Vous iriez tout droit vers une destruction psychique. Les mots sont forts mais vous ne vous rendez pas compte à quel point l’humiliation joue sur la psyché d’un adolescent.

 

 

4/ Trouver une orientation qui mettra ses capacités en valeur

 

Vous allez vouloir me tomber dessus en lisant ce qui va suivre !

 

Nous pouvons réussir et être heureux dans la vie même si nous sommes très mauvais à l’école !

 

Einstein disait :

 

  • « Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson à sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide ».

 

C’est exactement cela. Si votre ado n’a pas de bons résultats en physique et en math, ne le forcez pas à faire des études d’ingénieurs ! Il est probablement très doué ailleurs.

 

Dans le chapitre précédent, je vous ai montré comment valoriser les qualités de votre ado. Maintenant, vous devez les mettre en avant en l’aidant à trouver ce qu’il peut faire avec.

 

Je m’explique. Votre ado a un talent en dessin, au foot, en danse, ou en histoire. Mettez en avant ce talent et aidez-le à s’en servir.

Vous pouvez envisager de  l’inscrire dans une école d’art par exemple pour le dessin.

 

Votre adolescent est passionné d’histoire, apprenez-lui à apporter de la valeur aux autres, à transmettre son savoir.  Il est en classe de 4eme. Il peut par exemple aller dans les classes de 6eme pour organiser des débats, parler d’un évènement historique…

 

Côté sportif, il a peut-être le niveau pour en faire son métier ! Il peut également donner des cours particuliers aux plus jeunes les mercredis après-midi pour commencer. Il montera peut-être ensuite son club et ainsi de suite.

 

Vous avez de multiples possibilités pour votre ado en dehors du cursus scolaire « normal ».

Comme vous l’avez compris, je défends bec et ongles ce système.

 

Snif, c’est la fin…

 

Vous étiez perdu avant la lecture de cet article. Vous ne saviez pas comment allait se passer la vie de votre ado s’il commence à décrocher scolairement. Vous pensiez même à ce qu’il devienne SDF… Mais ça c’était avant !

 

Maintenant, vous savez comment agir, étape par étape, afin d’éviter le décrochage scolaire. Vous savez également que d’autres solutions existent si votre enfant n’est pas un génie à l’école.

 

Vous allez voir votre ado épanoui, joyeux, confiant et fier de lui ! Il sera heureux que vous le compreniez et que vous le souteniez. Il appréciera que vous l’encouragiez même dans ses activités sportives et que vous le poussiez à en faire plus et même à entreprendre.

 

Vous l’avez bien compris, cela ne va pas être facile.

En effet, c’est dur d’être présent dans sa scolarité sans être trop envahissant. Vous allez peut-être mettre des semaines à trouver la bonne place.

 

Vous aurez peut-être également du mal à déterminer s’il a réellement des difficultés ou s’il ne fournit aucun effort.

Tout cela peut vous dépiter et vous donner envie d’abandonner.

 

Ces difficultés valent la peine d’être surmontées, vous êtes une personne forte de caractère, montrez-le à votre ado !

Il va être épanoui et sera sans cesse d’humeur joviale ! C’est ce que vous voulez, non ?! Alors foncez ! Vous serez fier de l’harmonie familiale créée.

 

Vous pouvez maintenant quittez cet article et commencer à agir MAIN-TE-NANT !!

 

N’oubliez pas de laisser un commentaire à cet article.

Et si vous voulez aller plus loin, cliquez sur ce lien et découvrez mon programme « Comment rétablir une communication saine avec votre ado en 30 jours ? ».