Articles récents

Bienvenue !

Vous souhaitez être informé de nos lives ou nos formations sur comment aider votre adolescent ? Inscrivez-vous à notre newsletter

5 choses que les personnes qui n’ont pas d’ados ne comprennent pas

Vous allez être d’accord avec moi sur ces points, je le sais. J’ai trop souvent entendu dire autour de moi certaines choses très farfelues. « Les ados ne pensent qu’à fumer, boire de l’alcool, parler de sexe, s’amuser… ». 

Ayant travaillé avec plus de 500 adolescents, je peux vous dire que j’en connais un minimum sur leur comportement et que beaucoup de personnes voient la période de l’adolescence de manière erronée.

Trêve de bavardages, voici les 5 principales choses que j’ai pu observer durant ma carrière et que vous avez aussi forcément déjà entendues au moins une fois.

 

1/ Ils ne comprennent pas qu’un adolescent avec un comportement inadapté n’est pas forcément mal éduqué

Des adolescents dits « difficiles », j’en ai connu plein. Je dirais même qu’ils l’étaient tous. Et oui, la période de l’adolescence est compliquée pour la plupart des adolescents. C’est la transition entre l’enfance et l’âge adulte qui les perturbe.

Même si vous éduquez votre ado de la meilleure manière que vous pouvez, il vivra quand même une période de « flottement » qu’il exprimera en ayant un comportement parfois inadapté.

Prenez mon exemple, pendant mon adolescence, j’étais très calme et posé sauf en 4ème et 3ème où j’ai un peu « dérapé ». Oui, je rigolais en classe, bavardais, faisais des batailles de morceaux de gommes ou de sarbacanes… Rien de bien méchant. Pourtant, certaines personnes m’ont catalogué en disant que j’avais reçu une mauvaise éducation alors que ce n’était absolument pas le cas.

Vous voyez où je veux en venir ? Laissez parler les gens !

 

2/ Ils ne comprennent pas que crier, être très sévère et menaçant ne sert strictement à rien

« Moi, si ma fille m’aurait fait ça, je l’aurais privé de sortie et de téléphone pendant 1 mois ! »

« Je l’aurais engueulé tellement fort s’il n’avait pas mis la table que ça aurait été la première et la dernière fois ».

Vous avez déjà entendu ce genre de phrase ?! Les personnes qui veulent vous conseiller alors qu’elles ne savent même pas ce que c’est qu’avoir un ado à la maison !

Vous, qui êtes sur « le terrain », savez par expérience que plus vous criez sur votre ado, plus il fera le contraire !

En criant et menaçant, votre ado peut vous écouter ou plutôt vous obéir par peur mais dès que vous serez absent, il recommencera.

Vous voyez où je veux en venir ?! Laissez parler les gens ! (oui, je sais, je me répète).

 

3/ Ils ne comprennent pas qu’un adolescent à sa propre personnalité

Votre ado veut faire du foot, vous l’inscrivez au foot. 3 mois plus tard, il veut arrêter pour faire de l’équitation, vous l’écoutez. Il change encore et décide de faire de la moto.

Vous avez tous été confrontés à ce genre de changement. Et c’est normal ! Votre ado se cherche, il tente d’être à l’aise dans sa peau et dans son corps.

J’ai vu un ado, qui en une année a littéralement changé. Il écoutait du rap, faisait du foot, s’habillait en survêtement. 6 mois après il avait laissé pousser ses cheveux, écoutait du Marylin Manson et avait adopté un style gothique. C’était un énorme changement, qui ne m’a pourtant pas choqué et cela ne devrait pas vous choquer non plus.

Ce n’est pas parce qu’un adolescent change du tout au tout qu’il n’a pas de personnalité ! Il a tout simplement besoin d’expérimenter. J’en parle dans le prochain paragraphe.

 

4/ Ils ne comprennent pas qu’un ado se cherche, teste et expérimente

L’adolescent a besoin d’expérimenter, de braver le danger. C’est comme ça. Sil est écrit « défense d’entrer » sur la pancarte, il va entrer. Idem s’il lit « Ne pas toucher » : il va toucher.

Il veut comprendre lui-même pourquoi tel ou tel endroit est interdit, pourquoi telles ou telles choses ne sont pas conseillées.

Cela me fait penser à un cours de chimie lorsque j’étais en 3ème. Nous devions faire une expérience en mélangeant des substances liquides. Il ne fallait surtout pas se tromper, le professeur nous avait prévenus. Sinon, la substance pouvait provoquer une légère explosion.

Presque la totalité de la classe a mélangé les substances qu’il ne fallait pas mélanger pour assister à la légère explosion. Manque de bol pour nous, le professeur avait fait exprès de nous dire cela  pour qu’on fasse le mélange qu’il avait prévu ! Malin !

Ce professeur connaissait très bien les ados  et savait qu’ils aiment expérimenter et parfois même se mettre en danger.

 

5/ Ils ne comprennent pas qu’un adolescent a du mal à se projeter

Demandez à votre ado ce qu’il veut faire comme métier, je mets ma main à couper qu’il vous répondra « j’sais pas ». Ou bien demandez-lui ce qu’il aimerait faire après la  3ème ou après le bac, réponse identique.

Et vous donc, si vous remontez un peu dans le temps, saviez-vous dès le plus jeune âge le métier que vous vouliez faire ? Je ne pense pas. Certains, à 25 ans, ne le savent toujours pas alors à l’âge de l’adolescence…

Les personnes qui n’ont pas d’ados oublient vite cela et pensent que les ados ne pensent qu’à fumer, boire et s’amuser. Je l’ai déjà entendu, c’est pour cela que je me permets de vous le dire.

Une petite piqure de rappel leur ferait du bien ! Pourtant, nous sommes tous passés par la période de l’adolescence !

Avoir un ou plusieurs adolescents n’est pas tous les jours facile. Entendre des personnes vous critiquer dans votre prise en charge peut encore plus vous irriter !

En tant que parents vous connaissez bien mieux votre adolescent que les personnes qui vous jugent.

Faites-vous confiance ! Vous avez vos propres valeurs et votre propre esprit de famille que vous souhaitez transmettre à vos enfants : c’est la base de votre éducation, votre cap. Il se peut que vous rencontriez des obstacles et que vous soyez confrontés à des difficultés et à des épreuves. L’essentiel est de se souvenir de se faire confiance. Votre instinct de parents vous sert de boussole,  n’en déplaisent aux critiqueurs !

 

N’oubliez pas de laisser un commentaire à cet article.

Et si vous voulez aller plus loin, cliquez sur ce lien et découvrez mon programme « Comment rétablir une communication saine avec votre ado en 30 jours ? ».